Accueil ::> Nos projets... ::> Autres projets ::> Brigade poétique

Brigade poétique

mercredi 25 mars 2015

Vendredi dernier, jour du printemps, au moment où la lumière faiblissait, ils ont agi. Des poèmes ont été parsemés à l’intérieur de l’établissement. Glissés sous une porte ou bien accrochés sur un panneau, ils avaient tous pour objectif de célébrer le printemps des poètes et de rendre hommage aux poètes de la Résistance.

Les élèves de 3ème 3 ont ainsi écrit des poèmes et calligrammes sur le thème du conflit. Ces poèmes sont devenus des tracts afin de rappeler qu’encore aujourd’hui les mots peuvent prévenir les maux.


En voici quelques exemples :



Destinée fatale

Conflits planétaires anéantissent notre terre

Telle une éblouissante pluie de météores,
Les obus scintillants survolent les airs
Par les corbeaux, l’alarme est sonnée, dehors
La destruction fait rage, triste courage…
Les éléments sont perturbés, voici le carnage.

Le passeur est débordé,
Sur sa pourpre rivière les âmes sont emportées.
De l’autre côté du miroir, le désespoir
Sur un visage ensanglanté, une larme glacée
Tente de s’écouler, le temps d’un au revoir.

Absurde guerre, absurde réalité !



Paix

Guerre mondiale
Conflit national
Batailles religieuses
Tout ça pour des idées désastreuses

Ces hommes sans peur
Des monstres sans cœur
Des vies remplies d’horreur
Qui ne donnent que du malheur

Ils sont là pour tuer
Dictés par des dirigeants déchaînés
A qui on donne notre liberté
Alors qu’ils ne respectent pas la société

Mais il existe des hommes et des femmes
Qui vivent pour faire taire ce drame
Pour faire régner et respecter
Ce mot tant profané : Paix.



Shinsekai Yori

Les conflits ravageurs au sein de l’archipel
Ont fait saigner les cerisiers
Les pétales prennent leurs ailes
Tombent sur les cendres du passé

Les collines où jouaient les enfants
Pleurent leurs âmes en peine
Ces petits bouts de firmament
Ont rejoint la mort et la haine

La blanche colombe mutilée
Enfermée dans une cage d’argent
Tente en vain de s’évader
Agonisant lentement

Les cicatrices jadis infligées
Qui doucement se séparent
Renferment dans leurs griffes acérées
Un monde parsemé de cauchemars.

ENT

Pronote Parent est accessible par l’ENT.

l’accès a PRONOTE élève est disponible par l’ENT

ent